Randonnee au lac sans fond


# Informations pratiques de la randonnée au lac Sans Fond

Boucle de 2h30 (sans la pause photo ;))

Dénivelé positif: 400 m

Distance : 5,6 km

Temps : 2h30

Altitude : 2 456 mètres

Parking : Hospice du Col du Petit Saint Bernard

Horaires : le matin (9h) pour déjeuner au bord du lac Sans Fond

Intérêt photographiques : montagnes, alpages, lac de montagne, névés

 

lac-sans-fond-et-neves





# Quelques mots sur La Rosière - Espace San Bernardo (1 850 mètres)


La Rosière est une station village de haute montagne située en Haute-Tarentaise. Elle bénéficie d’une localisation géographique exceptionnelle offrant des conditions de ski et d’ensoleillement optimum. La Rosière est directement reliée avec la station italienne de la Thuile en Italie (Vallée d’Aoste). Ainsi, les skieurs bénéficient du domaine skiable de l’Espace San Bernardo. L’enneigement est garanti de début décembre à fin avril, sur un domaine situé entre 1 850 et 2 800m d’altitude. La situation privilégiée de la Rosière, à cheval sur le Col du Petit Saint-Bernard, lui permet donc de capter les premières précipitations d’altitude.


L’architecture savoyarde préservée et contrôlée permet à la Rosière de conserver son authenticité. On y retrouve ainsi des chalets douillets en pierre et en bois, recouverts de lauze (pierre plate et fine, utilisée comme tuile).


# Déroulé de la randonnée au lac Sans Fond


En séjour à la Rosière, une envie de se retrouver en pleine nature, près d’un lac pour y déjeuner et se familiariser avec les sommets alpins de cette jolie station familiale.

Consulter la carte et choisir de se rendre au Lac Sans Fond. Depuis la Rosière et à une poignée de kilomètres en voiture (8 km), nous avons pris la direction du col du Petit Saint-Bernard.

Nous avons garé la voiture près de la baraque des Douaniers. Le sentier débute, quant à lui, derrière l’ancien hospice du Petit Saint Bernard.

Nous franchissons le Torrent du Reclus par une petite passerelle et entamons l’ascension. Le chemin oscille à travers les prairies d’alpage.

La montée est un peu raide, le terrain humide et parsemé de névés (accumulation de neige qui peut perdurer pendant une partie de l'été). Nous vous conseillons donc de bien vous chausser. On en profite pour s’octroyer des pauses photos. Un magnifique panorama sur la Tarentaise. Malheureusement, pas de marmottes à l’horizon. En revanche, nous apercevons des chamois dévalant les pentes.

A bout d'une heure de montée, le chemin débouche sur un embranchement où nous prenons à gauche, pour rejoindre le lac Sans Fond. L'autre sentier mène au sommet de Lancebranlette, qui culmine à 2 936 mètres. A programmer pour une prochaine escapade savoyarde ;). Nous atteignons très rapidement l’objectif de notre randonnée du jour. 2 456 mètre d’altitude, un joli cadre pour déjeuner.

Certains randonneurs marquent leur trace dans les couches de neige tandis que d’autres, plus audacieux, piquent une tête dans le lac.

Au retour, nous devons nous frayer un chemin au milieu de la roche enneigée. Nous descendons le vallon, croisons un troupeau vaches et un chien de berger.

Une autre belle journée au plus près des sommets savoyards. Et vous, est-ce que vous ressentez ces mêmes bienfaits que procurent la montagne ? Vous séjournez à la montagne en été ou plutôt en hiver ?


# Note de rando photos : des sommets, un lac, La Savoie - Fragments de vie à la montagne #1

“Je sentais que j’aimais la montagne pour ses paysages solennels, pour les luttes engagées avec les sommets, pour les émotions et les souvenirs qu’elles procurent; mais peut-être l’aimais-je plus encore pour ce sentiment de liberté et de joie de vivre que je ne parvenais à éprouver que là-haut” - Montagnes d’une vie, de Walter Bonatti.

Les volumes des montagnes, la lumière, les reflets aquatiques. Un ensemble d’éléments naturels qui donne une dimension inspirante et reposante. Un moment au calme, à la montagne. La vision est belle, avec de jolis horizons sur la Vanoise, le Mont Pourri. La montagne est magnifique l’été.

Imprimer la page Retourner en haut de la page

Merci de patienter, nous traitons votre demande

Merci de patienter, nous traitons votre demande